En ville, on aime de moins en moins la voiture

Souvenez-vous, c’était un 9 septembre 1997. La Rochelle, en Charente-Maritime, était la première commune à réserver son centre-ville aux piétons, rollers, vélos et autres utilisateurs d’engins non motorisés. Vingt-trois ans plus tard, les journées sans voitures ont inspiré des milliers de villes en France, notamment Paris qui en organisera une ce dimanche. Ceux qui voyaient …

L’article En ville, on aime de moins en moins la voiture est apparu en premier sur Actuvélo.