Choisir un antivol pour son vélo

S’il n’ya a pas de surveillance dans les environs, il est utile de sécuriser votre cadre de vélo ainsi que les deux roues avec un antivol. Voici quelques conseils sur les modèles existants et des astuces pour éviter de vous faire voler votre vélo.

Consignes de base

Pour lutter efficacement contre le vol, il faut respecter quelques règles de base. Le premier réflexe est d’attacher son vélo complet, cadre et roues, avec un antivol autour d’un objet que l’on ne peut ni dévisser, ni retirer, ni couper. Ne rendez pas votre vélo transportable, sinon l’utilité d’un antivol est bien moindre.
Ne laissez pas votre vélo attaché trop longtemps !
Evitez les endroits où les vélos sont garés en masse. Les vols y passent souvent inaperçu.
Ne garez pas votre vélo dans les cours intérieures et les rues isolées.
Si vous devez le laisser dehors souvent, garez votre vélo dans des lieux éclairés la nuit et de préférence bien en évidence : proche d’une terrasse de café par exemple.
Photographiez votre vélo. Cela aidera la police en cas de vol.

Enfin, de la qualité de votre antivol dépend le risque de vol de votre vélo. Un vélo attaché intelligemment avec un bon antivol sera bien moins exposé au vol.

Les antivols en U

Sécurité - Choisir un antivol pour son vélo - Protéger votre véloLes antivols de type U sont les plus performants mais malheureusement les plus lourds (ils sont en acier) et les plus encombrants à transporter. Lourds dans un sac à dos, ils peuvent aussi être blessants en cas de chute. Privilégier dans ce cas un système de fixation de l’antivol au cadre ou au porte bagage.

Les chaînes

Encore plus lourdes que les antivols en U, elles sont néanmoins assez efficaces à condition d’être fermées par un bon cadenas. Leur efficacité dépend de la taille des maillons.
Sécurité - Choisir un antivol pour son vélo - Protéger votre véloA efficacité égale avec un cadenas en U, les chaînes sont plus lourdes mais plus facile a installer car moins rigides.

Les antivols « spirale ou à câble »

Ils sont pratiques mais à déconseiller car peu résistants au vol. Pour avoir un jour perdu une clé, quelques secondes suffisent à l’aide d’une pince coupante pour les sectionner. (Et cela ne dérange pas les passants !!!)

Les antivols articulés ou à armature

Sécurité - Choisir un antivol pour son vélo - Protéger votre véloDe la famille des antivols à câble, ils sont renforcés par une armature en acier tout autour pour ralentir leur sectionnement. Ils sont nettement plus lourds que les antivols à câble mais offrent néanmoins une bien meilleure résistance au vol

Les antivols pour cadre ou antivol hollandais

 Il s’agit d’une pâte métallique qui se coince dans la roue et bloque celle-ci. Pas d’antivol à transporter mais votre vélo peut être emporté car il n’est pas attaché à un point fixe du mobilier urbain. Ce dispositif souvent incorporé au vélo peut suffire le temps de boire un café en terrasse en jetant un œil sur son vélo mais n’est pas suffisant si vous ne pouvez pas jeter un œil sur votre cycle.

A noter dans la même gamme, le système iblock qui permet a tout vélo non équipé d’un antivol de type hollandais de transformer sa selle en antivol avec le même inconvénient puisque le vélo n’est pas attaché à un point fixe. Votre roue avant n’est également pas attachée mais ce système présente l’avantage de protéger votre selle. En effet les accessoires de votre vélo (selle, roues, compteur…) sont les cibles de plus en plus de vols indépendamment du vélo.

En conclusion, privilégiez les systèmes d’antivol en U. Si vous estimez que ceux-ci sont trop rigides, tournez vous alors vers un antivol à chaîne.
Attachez votre vélo à du mobilier urbain fixe. Attachez bien le cadre et les roues en démontant si besoin la roue avant. Enfin enlevez tous vos accessoires, en particulier la selle.