A Gaza comme ailleurs, on peut désormais se faire livrer son café à vélo

Pas d’imposants sacs à dos carrés aux couleurs criardes comme c’est d’usage en Europe et en Amérique du Nord, mais juste un plateau et quelques gobelets de café arabe chaud, recouverts d’un carré d’aluminium pour éviter les éclaboussures. Chaabane Hammouda, 31 ans, diplômé en gestion d’affaires, a lancé en mai son service de boissons chaudes …

L’article A Gaza comme ailleurs, on peut désormais se faire livrer son café à vélo est apparu en premier sur Actuvélo.