Monter des garde-boue sur votre vélo

Les vélos sont vendus avec le strict nécessaire pour alléger le poids. Vous pouvez équiper votre vélo des garde-boue, qui protègent des éclaboussures envoyées par les roues.

Quels garde-boue monter en complément sur mon vélo ?

Garde-boue pour votre véloIl existe dans le commerce, des solutions : on attache une protection qu’on appelle garde-boue amovible, ou clipsable, au cadre.
Les accessoires modernes n’ont plus rien à voir avec les garde-boue en « tôle ». Ils sont en plastique et de taille plus courte que les garde-boue traditionnels. Ils protègent le corps et le visage du cycliste des éclaboussures.

De plus, ils exercent une fonction de protection contre la boue accrochée aux roues qui, une fois sèche, serait projetée contre le cycliste.
La fixation des garde-boue amovibles les rend plus sûrs que les garde-boue fixes : fixés seulement à un ou deux endroits, ils ne sont pas soumis à l’usure des vis attachées au cadre ou à la fourche.

Les garde-boue fixables à la tige de selle et au tube inférieur laissent passer beaucoup d’air entre le pneu et le garde-boue. Des corps étrangers tourbillonnants n’ont absolument aucune chance de s’insérer entre le pneu et le garde-boue.

Angle de projection

Garde-boue pour votre véloLorsque le pneu tourne dans une flaque d’eau se trouvant sur la chaussée, il projette cette eau vers le haut. Grâce aux garde-boues, l’eau n’atteint pas le cycliste. Ils protègent le cycliste des projections de la roue vers le corps. Vos pieds, seront en revanche toujours mouillés.

Positionner ses garde-boue

Au plus bas : Au fur et à mesure que la vitesse augmente, l’eau monte d’avantage. Pour éviter d’éventuelles éclaboussures sur votre dos, abaissez d’avantage le garde-boue arrière. A l’arrière, les garde-boue protègent très efficacement.

Certains garde-boue sont extremement léger et aérodynamique avec une protection optimale. Le montage se fait rapidement et la fixation se fait sans outils en quelques secondes.