Le revêtement, maillon faible du réseau des véloroutes voies vertes

Aujourd’hui, en France, les aménageurs de véloroutes voies vertes privilégient de plus en plus les revêtements en sable stabilisé. Un choix largement problématique, qui pénalise fortement les usagers : ce type de revêtement s’abîme vite, supporte mal les intempéries et demande plus d’efforts lorsqu’on roule. Bref, le bilan est franchement négatif. Le revêtement : un choix …

L’article Le revêtement, maillon faible du réseau des véloroutes voies vertes est apparu en premier sur Actuvélo.