L’histoire du vélo à assistance électrique

histoire du velo electriqueL’invention du vélo électrique à moteur remonte à la fin du 19e siècle. C’est en 1897 qu’il faut remonter pour retrouver le premier vélo à moteur électrique qui s’assimile à nos modèles modernes dans le principe de fonctionnement.

Ces vélos qui sont aujourd’hui de véritables bijoux de la technologie moderne des engins motorisés ne sont pas une invention à attribuer au 21e siècle. Les vélos à assistance électrique ont eu une belle époque, bien avant que les moteurs à essence ne les doublent en termes de performance et créent une véritable révolution. Découvrez dans cet article l’histoire des vélos électriques qui reviennent aujourd’hui à grande vitesse.

Les vélos à assistance électrique : pas si récents que cela

En réalité, ce type d’engin a même été considéré bien meilleur aux machines qui avaient pour carburant l’essence. Les moteurs rejettent alors beaucoup d’huile, ce qui était bien peu pratique pour les utilisateurs, ne serait-ce que pour des questions d’hygiène. Le développement progressif de la mécanique à essence a fait passer les engins à électricité au second rang.

Après la crise qui a suivi 1929, de nombreux engins ont été mis sur le marché, mais leur commercialisation s’est avérée un relatif échec, non pas en raison de caractéristiques propres aux vélos électriques, mais plutôt en raison de la crise économique et politique. Des progrès en matière de motorisation ont ensuite continué, pour aboutir notamment à des solutions plus appropriées pour le stockage de l’énergie, avec les accumulateurs rechargeables par exemple.

En 1993, de grands constructeurs comme Yamaha ont permis un grand élargissement de l’offre. Les constructeurs ont proposé au fur et à mesure des produits qui répondaient à des clientèles spécifiques, avec une offre qui n’a pas cessé de s’élargir. Avec les nouveaux fabricants, le jeu de la concurrence et les découvertes progressives, l’évolution s’est faite pour aboutir à des moteurs, des batteries, et différents éléments d’électronique toujours plus performants.

Le premier vélo à batterie lithium

Il a fallu attendre l’année 2003 , c’est-à-dire 20 ans après le début de la vulgarisation relative des engins électriques ou à moteur par les marques de par le monde, pour que le premier vélo à batterie lithium soit présenté sur le marché. L’engin est apparu sur le marché de l’Europe.

Les défis actuels

Le vélo à assistance électrique se répare facilement et constitue un investissement sûr sur la durée. C’est aujourd’hui une option qui se veut écologique, dans un contexte où le moteur à essence devient l’option la moins attrayante, à l’inverse de son attrait qui ne faisait que grandir vers la fin du 19e siècle au détriment des moteurs électriques.

Les vélos électriques font penser à un choix économique et non polluant. Dans les villes modernes, cet engin se fond parfaitement dans le décor. Depuis 2008, il est à noter que les vélos à assistance électrique semblent pensés en majorité pour répondre au besoin de loisir des utilisateurs.

Vous pouvez en louer pour un week-end, ou pour la semaine. Les engins sont conçus dans tous les cas pour offrir plus d’aisance à l’utilisation, pour garantir plus de puissance devant les côtes ou les pentes, etc. Le confort à l’utilisation, le côté sportif et tranquille, ainsi que la grande autonomie de la plupart des modèles en font un moyen de transport agréable au sein des villes.

Les vélos à assistance électrique sont aujourd’hui proposés dans les designs les plus élégants, et des caractéristiques bien précises permettent de les distinguer entre eux et de répondre précisément au besoin de l’utilisateur. Les défis des constructeurs sont d’ordre économique et durable. Il s’agit essentiellement d’arriver à proposer des engins toujours plus économiques à tous les égards, pour séduire les consommateurs et garantir un meilleur respect de l’environnement.